Perte ou vol de votre permis étranger en France : que faire ?

Titulaire d’un permis de conduire étranger (européen ou non européen), vous séjournez en France pour vos vacances, pour vos études ou pour des raisons professionnelles ou familiales ? Et, malheureusement, vous avez égaré ou perdu votre permis de conduire étranger ?

Les démarches à suivre diffèrent selon que vous êtes de passage ou déjà installé en France.

Nous vous proposons de découvrir l’essentiel à savoir en cas de perte ou de vol de votre titre de conduite en France.

Permis de conduire européen : que faire en cas de vol en France


Vous êtes de passage dans l’Hexagone

Si votre permis a été délivré en Europe, contactez votre consulat ou votre ambassade qui se chargera d’obtenir pour vous, auprès des autorités compétentes de votre pays, un document attestant la validité de votre permis et de l’étendue de vos droits à conduire. Un récépissé témoignant de la perte ou du vol de votre titre de conduite vous sera également remis.

Ces deux documents (récépissé et attestation de validité du permis) vous permettront de conduire en France pendant 2 mois maximum. Ils vous seront de même demandés, une fois de retour dans votre pays, lors du renouvellement de votre permis.

Si votre permis a été délivré par un pays non européen, adressez-vous au commissariat de police ou à la gendarmerie où l’on vous indiquera les démarches à suivre.

Vous résidez en France

Adressez-vous à l’une des autorités suivantes :

  • En cas de vol : commissariat de police ou gendarmerie.
  • En cas de perte : Préfecture ou Sous-Préfecture de votre domicile (à la Préfecture de Police pour Paris).

Si vous êtes titulaire d’un permis européen, vous pourrez obtenir un récépissé de vol ou de perte qui vous permettra de conduire pendant 2 mois, en joignant à votre déclaration de vol ou de perte un document officiel émanant des autorités compétentes de votre pays et attestant de la validité de votre permis et de l’étendue de vos droits à conduire.

Dans tous les cas, en cas de perte ou vol d’un papier européen ou non européen, pour pouvoir conduire à nouveau en France, et ce sans restriction, vous devrez obtenir un permis français, que ce soit via un échange de permis (si votre pays est éligible) ou en repassant les épreuves de conduite.

Précautions à prendre avant de voyager

Afin d’éviter les désagréments dans l’éventualité d’un vol ou de la perte de vos documents de voyage (carte d’identité, permis de conduire, passeport, etc.), avant votre départ à l’étranger, veillez à :

  • Faire une copie de vos papiers officiels. Autant que possible, utilisez-les à la place des originaux et laissez ces derniers en lieu sûr.
  • Scanner vos documents de voyage et à envoyez les scans à l’adresse de votre courriel personnel. En cas de perte ou de vol, ces scans faciliteront vos démarches auprès des autorités compétentes.

Afin de limiter les risques, répartissez vos documents dans des sacs ou portefeuilles distincts. Et surtout, ne gardez sur vous que les papiers officiels absolument indispensables.

Et dès votre arrivée en France, prenez soin de solliciter l’enregistrement de votre permis de conduire auprès de la Préfecture ou de la Sous-Préfecture. Une telle précaution facilitera vos démarches administratives dans l’Hexagone en cas de vol ou perte de votre titre de conduite.

Perte ou vol d’un permis français à l’étranger

Établi à l’étranger (hors Europe), vous avez égaré ou perdu votre permis de conduire français ?

Depuis juillet 2016, il vous est possible d’obtenir un duplicata de votre titre de conduite auprès du consulat ou de l’ambassade dont vous dépendez.

Notons qu’auparavant, pour pouvoir continuer à conduire après une perte ou un vol de son permis, il fallait repasser les épreuves de conduite en vue d’obtenir un permis étranger.