Comment reconstituer son capital de points de permis

Vous avez subi un retrait de points sur votre permis de conduire ? Vous vous posez la question de savoir comment faire pour reconstituer votre capital de points ?

Pour y parvenir, deux options s’offrent à vous :

  • Attendre une reconstitution automatique de vos points.
  • Participer à un stage de récupération de points.

Avant de vous décider pour l’une ou l’autre options, assurez-vous d’abord du nombre de points restant sur votre permis de conduire. En effet, certaines infractions (non-présentation de la carte grise, défaut de carte grise, etc.) n’entraînent pas de perte de points, tout en étant passibles d’amende.

Vous pouvez consulter votre solde de points sur le service en ligne Telepoint ou sur le Relevé d’Information Intégral (RII) que vous a remis, à votre demande, la Préfecture.

Comment reconstituer son capital de points de permis ?

La reconstitution automatique des points

La loi LOPPSI 2 parue au Journal Officiel le 15 mars 2011 prévoit, pour tout conducteur ayant subi une perte de points de permis suite à une infraction, la possibilité de se voir réattribuer automatiquement les points perdus, passé un certain délai sans commettre de nouvelle infraction au Code de la route.

La récupération est de :

  • 1 point après 6 mois pour une infraction à 1 point.
  • L’ensemble des 12 points après 2 ans, pour une contravention de 1re, 2e ou 3e catégorie.
  • L’ensemble des 12 points après 3 ans, pour une contravention de 4e ou 5e catégorie, ainsi que pour un délit.

S’il survient une ou plusieurs autres infractions au Code de la route et que cela rend impossible la reconstitution automatique des points au bout d’un délai de 6 mois, 2 ans ou 3 ans, le conducteur peut tout de même espérer, sous certaines conditions, obtenir une reconstitution partielle de points après un délai de 10 ans.

Faire un stage de récupération des points

Si vous êtes pressé de reconstituer votre capital points, suivre un stage de récupération de points de permis constitue l’option la plus efficace et la plus rapide.

Devant être dispensée par un centre agréé par la Préfecture, cette formation permet de gagner en 2 jours (7 heures par jour) jusqu’à 4 points, dans la limite du solde maximum du permis.

Sur les trois sortes de stages qui existent, seules deux permettent au stagiaire de récupérer ses points :

  • Le stage volontaire de récupération de points, à condition de détenir un permis valide.
  • Le stage obligatoire de récupération de points, qui s’adresse au titulaire d’un permis probatoire ayant reçu la lettre recommandée 48N, l’informant de sa perte d’au moins 3 points suite à une infraction.

Quant au 3e type de stage, il consiste en une formation proposée au contrevenant par le procureur de la République ou pour le Ministère Public, dans le but d’alléger les sanctions prononcées à son encontre.

Si vous n’avez plus que 6 points, voire moins, sur votre permis de conduire, nous vous recommandons de suivre un stage de récupération de points. Et ce, surtout si vous avez récemment reçu une contravention susceptible d’invalider votre permis.

En participant à un stage dès maintenant, vous serez sûr de pouvoir continuer à conduire votre voiture, sans aucunement être inquiété à tout instant d’un éventuel retrait de votre permis.